Avis BEED Renouvellement autorisation exploitation de la centrale hydroélectrique du Cheylard déposé par la CN’AIR et de l’opération de curage injection du barrage du Cheylard déposé par la SDEA. 
 
Notre avis est négatif pour ces deux demandes. Cela peut paraitre étonnant pour une association œuvrant à privilégier le
développement durable que de refuser une production hydroélectrique généralement classifiée vertueuse et une restitution
de matériaux faisant déficit à la rivière là encore positiv
e en soi. 

Nous allons expliciter ces positions. 

Renouvellement autorisation exploitation de la centrale hydroélectrique du Cheylard 

- Production hydroélectrique non rentable ! (30 000 € de perte par an pour l’exploitant) 
- Réserve agricole : Il s’évapore autant d’eau sur cette seule réserve que ce qui est consommé pour l’irrigation en aval ! 
- Tourisme : Dolce via et base Eyrium n’ont pas besoin de cette retenue pour être attractifs ; pire lors d’assecs en été « ça pue » !
Baignades et activités de loisirs interdites sur plan d’eau. De plus la retenue dégrade la qualité des eaux en aval et déstabilise les
berges pertes de plages de sable… 

- Pêche : La majorité des pêcheurs fédé 07 AAPPMA de l’EYRIEUX souhaitent la suppression du barrage l’AAPPMA locale a une
position plus ambigûecar elle s’y est adapté par obligation depuis des années. (un peu comme on s’habitue à vivre avec une maladie
grave) 

- Soutien d’étiage : Une rivière sait franchir des canicules (si on ne la massacre pas trop par une pollution et des intrants trop importants (responsabilité des élus)) 
- Naturalité : Rompt la continuité écologique (sédimentaire et biologique) ne permettra pas de tenir les engagements de la France qui reçoit des financements européens pour cela ! risque de passer à des amendes ! 
- Dynamique rivière : augmente le risque d’inondation à La Palisse par contre en aval érosion des berges mise en danger d’ouvrages, de biens et pertes de terres agricoles. 
 
Opération de curage injection du barrage du Cheylard déposé par la SDEA 
 
Coût prévisionnel de 745 000 € pour faire en 5 ans ce que la rivière ferait gratuitement en 1 an sans le barrage. 
Cette seule approche couplée a l’absence de garanties d’effacer le barrage reste un non sens . Ce sont nos impôts ! De plus ceci ne solutionnera rien. 
Pollutions et dégradations du fait du ballet des camions inacceptable pour un résultat ridicule nous l’accepterions pour une solution définitive. 


Le Tissage
07360 les Ollières sur Eyrieux
beed07.free.fr
Copyright©BEED 2013